dimanche 31 mai 2015

Jour de pluie

DE MA MÈRE J'AI GARDÉ 



Dans un groupe de haïku, on nous a proposé un jeu commençant par cette phrase « De ma mère j'ai gardé » ce qui a donné comme résultat de jolis partages d'une relation mère-enfant restée dans la mémoire de l'adulte que nous sommes devenus.

 Aujourd'hui nous célébrons en France la Fête des Mères.                   
J'aurais envie de dire que les Mamans sont à l'honneur chaque jour, ce qui est vrai dans le fond mais loin de la réalité.

Que quand elles ne sont plus là, elles nous manquent toujours.
Que certains gardent des souvenirs douloureux de leur enfance et de cette relation qui n'a pas été ce qu'elle aurait pu être. On entend souvent dire qu'il suffit d'être une mère « suffisamment bonne ».

Concept: la notion de mère suffisamment bonne vient des théorisations de Donald Winnicott qui s'inspirait des idées de Mélanie Klein qui parlait elle « d'expériences suffisamment bonnes » pour l'enfant en désignant implicitement les soins maternels et la capacité de l'enfant à les recevoir.
Pas assez: superficiellement on peut résumer la mère suffisamment bonne comme celle qui sait donner des réponses équilibrées aux besoins du nourrisson, ni trop ni trop peu. Winnicott lie ces réponses de la mère à la constitution du soi en vrai ou en faux.
Trop: on l'oppose à une mère qui ne serait « pas assez bonne », qui laisserait l'enfant en souffrance et dans l'angoisse néantisante.
Cette notion s'oppose donc à celle de la « bonne mère » (si elle pousse vers le toujours plus), pour introduire l'idée d'une réponse qui doit être équilibrée, suffisante, mais pas « débordante ».
Mère symbolique: ces principes ne font pas office de jugement et ne s'attachent pas à décrire la personne de la mère, mais le rapport de l'enfant à un objet maternel, qui peut en partie, mais pas nécessairement, être lié à la personne physique. - Wikipédia

La mienne est partie depuis 17 ans déjà et le son de sa voix me manque.
Depuis, la sonnerie de mon téléphone a perdu tout intérêt.


Pivoine


ABSENCE 

De ma mère j'ai gardé
le son de sa voix
à Noël et Pâques, 
à mon anniversaire. 
Depuis, un grand silence. 


Le chat hume l'herbe mouillée (Plume)

FÊTE DES MÈRES ET DES MAMANS CHAT

Humer l'herbe mouillée
est son plaisir -
pluie de printemps 


La beauté des gouttelettes de pluie (pivoine)


Oranger du Mexique et gouttes de pluie



Ayant perdu ses fleurs, 
l'oranger du Mexique 
se souvient de leur parfum


Un bouton de pivoine et une fleur de ciboulette


EN ATTENTE

Il attend le soleil 
le bouton de pivoine, 
soutenu par la discrète 
fleur de ciboulette
sous la pluie.


Le chat parmi les hautes herbes (Plume)


un chat dans le jardin
pissenlits et trèfles, 
hautes herbes et gouttes de pluie 


Pluie, pâquerette et pétale de pivoine


Pluie, pluie, pluie pour la Fête des mères


La pâquerette s'ennuie. 
Un pétale de pivoine 
est descendu 
lui faire la conversation 
un long moment.


Le chat, pissenlits, hautes herbes et trèfles sous la pluie


Le chat s'amuse 
à chasser dans l'herbe
les gouttelettes de pluie


Geranium incanum


JE T'AIME MAMAN

Un dessin,
un collier de nouilles,
une fleur,
un poème,
un baiser.

2 commentaires:

  1. dans le jardin mouillé de pluie, quelques pivoines

    et beaucoup de douceur aussi....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lyne!
      Le bouton de pivoine est complètement ouvert et devenu une magnifique fleur! Bientôt sa courte vie sera terminée, mais parfaitement réussie.
      La journée de ce 5 juin a été estivale pour tous et l'orage s'achemine vers nous en cette fin de journée. Nous sommes tous très heureux d'avoir ainsi goûté à ce beau temps. Belle soirée Lyne ✿

      Supprimer

Merci d'avoir emprunté ce petit chemin!